close
Santé

L’ANSM se lance dans l’évaluation du cannabis thérapeutique

A la demande des patients et des médecins, l’ANSM se promet d’étudier le cannabis thérapeutique dès cet octobre

L’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) se lance dans l’évaluation des possibles traitements au cannabis. Déjà autorisé dans 30 pays, le cannabis médical sera étudié plus sérieusement par l’organisation française. Et ceci, à la demande des patients, mais aussi des médecins.

L’Agence nationale de sécurité du médicament

L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) a été créée par la loi du 29 décembre 2011 relative au renforcement de la sécurité sanitaire des médicaments et des produits de santé. C’est un établissement public placé sous la tutelle du ministère chargé de la santé. Et, elle doit répondre aux exigences du public, notamment sur les questions entourant le cannabis médical.

En France, le cannabis en pharmacie se résume par le Sativex, dans la lutte contre la sclérose en plaque. Mais le médicament est onéreux, et ne répond pas à la gamme de maladies que pourrait traiter le cannabis. Quant aux deux autres médicaments (le Marinol et l’Epidiolex…), le médecin doit obtenir de l’Agence nationale de sécurité du médicament, une dérogation spéciale (ATU) et temporaire… Ceci en justifiant l’absence de moyens médicaux, ou autre alternative…

Patients et médecins pour le cannabis naturel

Malgré ces 3 médicaments, le cannabis reste tabou en France. De plus, ces produits de synthèse ne répondent pas aux réels besoins thérapeutiques des patients, et déjà en termes d’accessibilité… Le public souhaite du cannabis sous sa forme la plus naturelle !

« En refusant d’autoriser la prescription du cannabis naturel, en particulier des fleurs, on renonce à l’effet de synergie, entre le cannabidiol et d’autres principes actifs de la plante, ajoute le Dr Olivier Bertrand, membre de l’association Norml. La France prive les patients de ces avancées en voulant à tout prix passer par l’usine à médicament. »

Les patients et les médecins se faisant valoir leur droit de citoyen ont fait une demande formelle auprès de l’administration, pour qu’enfin le sujet du cannabis thérapeutique soit étudié en France.

Chose faite le public s’est fait entendre, France Info nous rapporte, qu’à partir d’octobre, l’Agence nationale de sécurité du médicament va étudier ce que vaut le cannabis thérapeutique.

« C’est une vraie demande des patients, c’est aussi une vraie demande des médecins qui souhaitent développer cette utilisation thérapeutique du cannabis », a dit à France Info Nathalie Richard, de l’Agence du médicament.

Le comité sélectionné par l’ANSM aura jusqu’en décembre pour évaluer l’utilisation médicale du cannabis, notamment dans le cas des douleurs chroniques.

En attendant la décision, rappelons que l’enjeu du débat sur le cannabis médical est crucial. La France accuse d’un retard conséquent sur la médecine à partir des cannabinoïdes, tels que le THC et le CBD. Si plébiscité par l’ANSM, il se pourrait bien que le pays rentre dans l’ère du cannabis médical.

Pour en savoir plus sur les avancées du cannabis médical en Europe et dans le monde

L’ANSM se lance dans l’évaluation du cannabis thérapeutique
5 (100%) 7 votes
Tags : Étude
fr French?
X

Inscrivez-vous à la Newsletter

Retrouvez gratuitement toute l’actualité

copyright © Newsletter | BLOG-CANNABIS