close
Business

Le tout premier symposium des investisseurs à Hong Kong

Les entreprises mondiales du cannabis sont arrivées à Hong Kong avec leur propre forum d’investisseurs, et ont appelé les autorités locales à légaliser l’usage médicinal du cannabis.

Le Cannabis Investor Symposium (lors de la CannaTech) a lieu à Kowloon, avec des billets d’un montant de 1 000 $US. Hong Kong attire 200 entrepreneurs et investisseurs qui cherchent à investir dans des marchés où la consommation de cannabis est légale. Mais les autorités ont rapidement mis fin à cette idée, affirmant qu’il n’y avait pas de marché dans la ville pour cette “drogue”, même à des fins médicales

La CannaTech à Honk Kong

Saul Kaye, fondateur et PDG d’iCAN Israel Cannabis est l’un des organisateurs de l’événement. Il déclare qu’il avait écrit aux responsables de Hong Kong il y a quelques semaines pour expliquer le but du symposium et les avait invités. Mais son invitation fut rejeté massivement, sans qu’on sache quelles étaient les autorités concernées…

“Le cannabis n’est pas une drogue. C’est un excellent médicament et c’est naturel. Nous avons vraiment commencé à révolutionner notre façon de penser le cannabis.” Déclare Kaye.

Un forum sous surveillance rapprochée

Avant le début du forum, les organisateurs ont déclaré aux participants qu’aucune consommation de cannabis ne serait autorisée. Le trafic de cannabis dans la ville est passible d’une peine maximale d’emprisonnement à perpétuité… Alors que pour sa possession ou le simple fait d’inhaler la substance, peut coûter jusqu’à sept ans d’emprisonnement.

En effet, le cannabis est considéré comme une drogue dangereuse à Hong Kong.

Le Post a contacté le Bureau de la sécurité, la police et les autorités douanières. Mais aucun d’entre eux n’a eu connaissance d’une invitation à participer à l’événement. Toutefois, la police a averti que quiconque vendait du cannabis à Hong Kong, (même hors de la ville…) commettrait un crime, tandis que les autorités douanières ont déclaré qu’elles surveilleraient de près toute activité de la Cannatech et prendraient rapidement des mesures si nécessaire.

Cependant, Saul Kaye rétorque : “Nous voulions que les autorités locales soient dans la salle – Nous voulons les aider à obtenir une meilleure réglementation – Et, nous voulons les aider à comprendre que ce n’est pas illégal. Car, il ne s’agit pas d’un marché noir.”

M. Kaye a ajouté que le commerce du cannabis au Canada valait environ 100 milliards de dollars . Et qu’il espérait attirer des investissements chinois dans ces projets. Toutefois, la police de Hong Kong a averti sur son site Web que les consommateurs de cannabis à long terme pourraient souffrir de troubles endocriniens, de conjonctivite, de bronchite et de maladies liées au tabagisme…

Rappel de circonstance

Le professeur William Chui Chui Chun-ming, président de la Society of Hospital Pharmacists, a déclaré que le cannabis avait une valeur médicinale dans les années 60 en tant qu’analgésique ou médicament anti-vomissant.

“Le fait d’être un remède naturel ne veut pas dire qu’il n’est pas nocif “, a dit M. Chui. “Bien qu’elle puisse soulager la douleur et l’anxiété, elle cause beaucoup d’effets indésirables tels que l’accélération du rythme cardiaque et l’influence sur le cerveau. En outre, c’est aussi addictif.”

Le Bureau de l’alimentation et de la santé a déclaré que l’autorité n’était pas en mesure de commenter la question…

Le tout premier symposium des investisseurs à Hong Kong
5 (100%) 3 votes
Tags : AffairesAsie
fr French?
X

Inscrivez-vous à la Newsletter

Retrouvez gratuitement toute l’actualité

copyright © Newsletter | BLOG-CANNABIS