close
légalisation

La Maison Blanche prépare une réforme fédérale

La Maison Blanche prévoit de s’attaquer à la réforme fédérale du cannabis, Jeff Sessions démissionne…

Selon le représentant Dana Rohrabacher, la Maison Blanche prévoit de réformer totalement le cannabis. En outre, la démission soudaine de Jeff Sessions semble corroborée avec la nouvelle intention du gouvernement américain. Le président Donald Trump, a donc la ferme intention de corriger la réglementation fédérale (annexe 1) entourant la plante de cannabis.

Du changement à la maison blanche

Les partisans du cannabis ont célébré mercredi l’éviction du procureur général des États-Unis, Jeff Sessions, dont le mandat en tant que principal responsable de l’application de la loi comprenait des politiques sévères en matière de stupéfiants. Ceci corrobore avec la citation du représentant de la maison blanche qui avait annonçait aux médias que l’administration Trump avait pris un ” engagement ferme ” pour corriger la réglementation sur le cannabis.

“J’ai parlé à des gens à la Maison-Blanche qui connaissent et qui font partie de l’entourage du président… Je leur ai longuement parlé. Je suis rassuré que le président a l’intention de tenir sa promesse électorale.” – “Je m’attends à ce qu’après les élections (mi-mandat), nous nous asseyions et que nous commencions à élaborer quelque chose de précis et de réel.” – “Ça pourrait être dès le printemps 2019, mais certainement à la prochaine session législative”

Dana Rohrabacher affirme que le président Trump se prononce en faveur de la légalisation du cannabis à des fins médicales au niveau fédéral – et qu’il laisse la question de l’usage récréatif du cannabis aux États.

Le cannabis à des fins récréatives a été légalisé en Californie cette année. Mardi, le Michigan est devenu le dixième État à avoir légalisé le cannabis récréatif. Trente-deux autres ont approuvé le cannabis à des fins médicales, dont très récemment l’état de l’Utah et du Missouri. Les prédictions Rohrabacher semblent s’avéraient exactes, avec la récente démission de l’ennemi numéro du cannabis aux États-Unis, alias l’ancien Sénateur Jeff Sessions.

La démission de Jeff Sessions

Tout au long de sa vie et de son mandat, Jeff Sessions a été vivement critiqué par la communauté, et l’industrie du cannabis. L’ancien procureur général des états-unis, a mis un frein sur la politique de réforme concernant l’usage du cannabis; allant même jusqu’à combattre les patients du cannabis médical… Au cours de ces séances, les procureurs fédéraux ont demandé que des peines maximales soient imposées; et même pour des infractions mineures…

” Les gens bien ne fument pas de marijuana.” Jeff…

La politique de Jeff Sessions avait pris de l’ampleur; alors que certains États légalisaient le cannabis, et que d’autres reconnaissaient l’usage médical… Jeff Sessions alourdissait les peines liées au cannabis, alors que les états membres les réduisaient …

Aujourd’hui la communauté pro-cannabis se réjouit du départ de Jeff… L’ennemi de la “marijuana” a provoqué l’exode des investisseurs au moment où l’argent était attiré vers ce secteur. La démission inopinée de Sessions donne déjà un coup de pouce aux stocks de cannabis et aux investissements.

Ceci prouve bien que le gouvernement US, à la ferme intention de réformer la loi fédérale sur le cannabis. La plante mal étiquetée par la DEA, comme une drogue de l’annexe 1 avec l’héroïne et le LSD – va certainement aussi changer de camp…

La Maison Blanche prépare une réforme fédérale
5 (100%) 2 votes
Tags : BUZZLoiPolitiqueTrumpUS
fr French?
X

Inscrivez-vous à la Newsletter

Retrouvez gratuitement toute l’actualité

copyright © Newsletter | BLOG-CANNABIS