close
Business

Les séminaires de l’industrie pharmaceutique organisent le business

Les séminaires de l’industrie pharmaceutique éduquent officiellement les médecins, et officieusement organisent la vente de leurs médicaments…

L’industrie pharmaceutique le fait depuis des années et partout dans le monde; officiellement pour éduquer les médecins, officieusement pour les convaincre de prescrire davantage leurs médicaments… Aujourd’hui, la pratique les séminaires parrainés par les entreprises et par des “spécialistes” sont critiqués en tant que vendeurs déguisés… Et ceci arrive même dans le monde en plein essor du cannabis médical…

Les vendeurs déguisés de l’industrie pharmaceutique

L’ordre du jour met en avant les affiliations académiques et sanitaires des conférenciers “de renommée internationale”, mais omet de mentionner que presque tous ont des liens avec des sociétés productrices de cannabis, des laboratoires pharmaceutiques ou des cliniques privées…

Les chaînes “Shoppers Drug Mart” ont reçu l’autorisation de distribution de Santé Canada; et organisent actuellement de nombreux séminaires…

Dans l’industrie pharmaceutique, les principaux leaders d’opinion peuvent gagner 2 000 $ ou beaucoup plus par conférence. Selon le National Post, ce développement semble favoriser les grosses corporations du cannabis médical; et fait craindre aux critiques l’influence des grandes sociétés pharmaceutiques sur les médecins.

“Je pense qu’il s’agit d’un problème grave “, a déclaré le Dr Joel Lexchin, spécialiste des politiques de santé et urgentologue à Toronto. “Il est absolument nécessaire que les médecins apprennent à prescrire correctement du cannabis à des fins médicales. Mais cela ne devrait pas être payé par les gens qui profitent de l’augmentation des ventes.”

Point de vue des lobbys pharmaceutique

Des séances intitulées “Medical cannabis : the future is now” ont déjà eu lieu à Calgary et à Vancouver (toujours organisées avec une “réception de bienvenue”). Les revendeurs défendent ces événements comme un moyen d’injecter un savoir-faire scientifique dans ce marché en plein essor…

“Le cannabis récréatif est maintenant plus accessible et disponible que le cannabis médical. Ce qui augmente le risque que les patients puissent et veuillent s’auto-médicamenter “, a déclaré Catherine Thomas, une porte-parole de la chaîne des pharmacies. “En fin de compte, nous pensons que la meilleure façon d’aider les patients qui cherchent à utiliser cette thérapie est d’éduquer les professionnels de la santé.”

Les revendeurs comme “Shoppers Drug Mart” ont reçu une licence de production de cannabis de Santé Canada en septembre. Ce qui devrait être la première étape vers la vente par les pharmacies. En effet, l’industrie pharmaceutique fait pression sur le gouvernement fédéral pour qu’il laisse les pharmaciens distribuer le cannabis médical.

Sanofi (société française) possédant de nombreux brevets autour du cannabis médical, en tournée en Algérie…

Des séminaires pour l’éducation des médecins ?

Les présentations financées par l’industrie représentent une grande partie de la formation médicale continue que reçoivent les médecins. Et c’est souvent parce que personne d’autre ne paiera pour cette formation… Un certain nombre d’études ont toutefois démontré qu’elles encouragent une prescription moins optimale, tout en incitant les médecins à se tourner vers les produits du promoteur.

Exemple de séminaire organisé par un laboratoire pharmaceutique, à Barcelone …

Ces séminaires sont facturés comme un moyen pour les professionnels de la santé de mieux comprendre les dernières recherches sur le cannabis. Et, soi-disant pour apprendre à les appliquer correctement aux patients, afin d’obtenir des conseils pratiques. Mais, ce qu’ils n’entendront probablement pas (comme actuellement en France), c’est le scepticisme de la part d’experts au sujet du cannabis décrit comme une plante médicinale, ou comme une simple thérapie.

Suite à l’article du National Post, aucun des médecins contactés n’était disponible pour des commentaires… Mais une recherche en ligne révèle que la plupart d’entre eux ont un emploi rémunéré dans l’industrie pharmaceutique…

Les séminaires de l’industrie pharmaceutique organisent le business
5 (100%) 1 vote
Tags : AffairesCanadapharmacie
fr French?
X

Inscrivez-vous à la Newsletter

Retrouvez gratuitement toute l’actualité

copyright © Newsletter | BLOG-CANNABIS