close
Science

La weed sous microscope à particules

“Cannabis: Marijuana Under the Microscope” est un livre d’un professeur de sciences photographiques, nous révélant la magnificence de la plante de cannabis

Ted Kinsman, professeur à l’Institut de technologie de Rochester et photographe scientifique, capture un aspect inédit du cannabis dans son nouveau livre, “Cannabis: Marijuana Under The Microscope”.

Un photographe scientifique nous détaille la plante de cannabis

Une graine de cannabis, 24h après sa germination

Ted Kinsman, professeur à l’Institut de technologie de Rochester et photographe scientifique, nous propose ces images microscopiques en vue rapprochée de la plante de cannabis. Ces images fascinantes prises au microscope électronique à balayage (de particules) nous montrent un nouvel aspect de notre plante préférée.

Le microscope à balayage utilisé pour ces images extraordinaires, tire des électrons sur les échantillons de cannabis. Ce qui crée une image à haute résolution, scannant la topographie de la surface.

Ted Kinsman: “J’aime imaginer ce qu’une personne verrait si elle ne mesurait que quelques micromètres de haut en se baladant dans ces forêts.”

La taille moyenne de la tête du trichome glandulaire est de 60 micromètres. Ce sont les trichomes glandulaires qui sont responsables de l’odeur d’une plante. Quand ces cellules sphériques s’ouvrent, les produits chimiques se transforment rapidement en vapeur et sont détectés par notre odorat.

Processus de photographie

La face inférieure d’une plante de deux semaines montre une vue très différente de la feuille. Cet endroit est protégé par de longs trichomes poilus.

Ensuite, l’image est traitée avec une couleur vive pour bien démarquer les divers aspects et la complexité de la plante de cannabis. Toute la difficulté de ce genre de clichés, vient du fait que la préparation des échantillons. Et cela prend plusieurs heures…

  • En premier lieu, le cannabis doit bien être séché pour éviter que la vapeur d’eau
  • Ensuite, ils doivent être placés dans une chambre à vide
  • Les échantillons sont recouverts d’or par conduction
  • Et sont ensuite bombardés d’électrons…
  • Ainsi l’ordinateur enregistre les électrons qui sont dispersés en chaque point de l’échantillon.

L’échantillonnage ou numérisation prend environ 4 minutes, et nous révèle des données incroyablement saisissantes.

Voici à quoi ressemble la peau d’une plante de cinq semaines le long de la tige. Ainsi, les trichomes en forme de poils forment un tapis de cornes qui protègent le centre de la tige des attaques des insectes…

Ted Kinsman: “Je choisis des couleurs visuellement excitantes. J’essaie de rendre la science visuellement excitante et attrayante pour la population en général.”

Le pollen est niché dans le stigmate féminin et est en train de transférer du matériel génétique pour créer une graine. Pour atteindre cette image, les plantes femelles ont été cultivées juste à côté des plantes mâles en pleine floraison.

Ted Kinsman: “J’aime penser à ce qu’une personne verrait si elle ne mesurait que quelques microns”

Ted Kinsman conclut qu’il s’intéresse à bien d’autres supports que le cannabis, dont les insectes. Son livre, “Cannabis : Marijuana Under The Microscope” est d’ores et déjà disponible; afin que vous sachiez à quoi ressemble vraiment ce que vous fumez .

La weed sous microscope à particules
5 (100%) 2 votes
Tags : MarijuanaTechnologieWeed
fr French?
X

Inscrivez-vous à la Newsletter

Retrouvez gratuitement toute l’actualité

copyright © Newsletter | BLOG-CANNABIS