close
Lifestyle

Facebook envisage d’apporter des changements à sa politique anti-cannabis

Blog-Cannabis

Après avoir combattu l’industrie légale depuis presque un an, Facebook envisage d’assouplir sa politique sur le cannabis.

Lors d’une récente présentation interne organisée par Facebook, la plus grande plateforme de réseautage social du monde a déclaré qu’elle commençait à reconsidérer la façon dont elle traite les entreprises opérant dans l’industrie du cannabis. À l’heure actuelle, ces entreprises, incluant celles qui opèrent dans un marché réglementé, ne sont pas autorisées à commercialiser ou à vendre leurs produits sur Facebook.

Bien que le réseau social ait déjà prétendu que c’était pour s’assurer qu’il ne facilite pas la vente de stupéfiants dans les endroits où la drogue est encore illégale, les choses pourraient changer.

“Nos politiques actuelles ne permettent pas la vente de marijuana sur la plateforme, selon la présentation de Facebook, comme l’a rapporté le Telegraph. “Nous voulons voir si nous pouvons assouplir cette restriction, surtout en ce qui concerne la marijuana médicale, légale et les magasins.”

Facebook aurait mis en place un groupe de travail chargé d’examiner comment faire appliquer les différentes règles sur le cannabis en fonction des états et des législations. Le groupe n’a pas encore formulé de plans ou de recommandations officiels en vue de modifier les politiques.

“Puisque la marijuana fait face à différentes restrictions légales et sociales à travers le monde, cela peut être un défi opérationnel pour nous “, a déclaré un employé lors de la présentation. “Nous pourrions être confrontés à un refoulement régional dans les régions du monde où la loi ou la société voit la plante d’un mauvais œil.”

Si Facebook assouplit sa politique, le changement serait encore limité dans sa portée. Les entreprises seraient autorisées à afficher des messages sur les produits et à fournir aux clients des renseignements sur les achats, mais elles ne pourraient toujours pas placer de publicités pour des produits concernant le cannabis. Facebook envisagera également de placer une limite d’âge sur tout le contenu lié, semblable à ce que vous pourriez trouver sur un site web.

à lire aussi  La DEA contre le CBD

Alors, qui sait, peut-être qu’un jour Facebook ne sera pas si terrible après tout…

Source: Civilized

Blog-Cannabis
Tags : LoiProhibitionTechnologie