close
Blog-Cannabis

Étude : Diversité et abondance des abeilles sur les fleurs de chanvre industriel

La culture du chanvre industriel gagne en popularité et sa production prolifique de pollen peut offrir des avantages écologiques majeurs. Une étude révèle que les abeilles aiment le chanvre. Des chercheurs ont examiné les champs de chanvre du nord du Colorado sur les espèces d’abeilles présentes : 23 espèce ont été répertoriée, trois genres représentant près de 80% du total. Les chercheurs ont conclu que “la nature riche en pollen des fleurs peut faire du chanvre une culture de grande valeur écologique”.

Les abeilles aiment le chanvre mais elles souffrent depuis quelque temps, la population d’abeilles est en très forte diminution. Ce constat est très préoccupant en raison de l’importance écologique de l’abeille en tant que pollinisatrice. Les pollinisateurs d’abeilles continuent de faire face à des défis qui rendent cruciale la mise au point de pratiques agro-écologiques capables de soutenir les abeilles. Selon certains, plus il y aura des champs de chanvre plus il y aura d’abeilles.

Le chanvre industriel peut jouer un rôle important en fournissant des options nutritionnelles durables aux abeilles pendant la saison de culture

Les plantes de chanvre pollinisées par le vent, dioïques et staminées produisent de grandes quantités de pollen qui attirent les abeilles. La floraison du chanvre dans le nord du Colorado, où cette étude a été menée, a lieu entre la fin juillet et la fin septembre. Cette période coïncide avec une pénurie de plantes cultivées respectueuses des pollinisateurs dans la région, faisant des fleurs de chanvre une source potentiellement précieuse de pollen pour les abeilles en quête de nourriture.

Cette étude rapporte 20 genres différents d’abeilles sur du chanvre en fleurs et démontre que le chanvre dans l’agro-écosystème soutient les pollinisateurs.

à lire aussi
Bienvenue dans la révolution de l'infusion

Nous présentons ici la diversité et la quantité d’abeilles récoltées dans les champs de chanvre en floraison. Au total, 23 genres d’abeilles différentes ont été collectés, dont l’abeille européenne, Apis mellifera qui représentait 38% de toutes les espèces et était la plus dominante suivi par les Melissodes bimaculata pour 25% et les Peponapis pruinosa à 16%. Ces trois genres représentaient près de 80% de la population totale. Bien que le chanvre ne produise pas de nectar, la nature riche en pollen des fleurs peut faire du chanvre une culture écologiquement précieuse. Comme la culture du chanvre continue de prendre de l’expansion, nous nous attendons à ce que les insectes ravageurs du chanvre prolifèrent également. Nos résultats sur la diversité des abeilles dans le chanvre donnent l’élan nécessaire à l’élaboration de plans de lutte intégrée qui protègent les pollinisateurs tout en luttant contre les ravageurs.

Fig. 2

Le chanvre pourrait contribuer au déclin du nombre d’abeilles mellifères

Cette étude récente du Colorado State University indique que le chanvre industriel pourrait aider les populations d’abeilles en déclin, source de graves problèmes écologiques, car il constitue une excellente source de pollen.

  • Selon les chercheurs, la plupart des cultures de chanvre fleurissent entre juillet et septembre, ce qui coïncide avec un manque de production de pollen d’autres cultures agricoles.
  • Plus de 2 000 abeilles (et 23 types différents d’abeilles, y compris l’abeille européenne) ont été collectées au cours de l’étude. Les 23 types d’abeilles représentent 80% de tous les types de la région.
  • Cette découverte suggère que le chanvre constitue une nouvelle source de pollen pour les abeilles et pourrait contribuer à maintenir leurs populations.
  • Les colonies d’abeilles sont en déclin aux États-Unis en raison de facteurs de stress tels que les parasites, l’exposition aux pesticides et la malnutrition résultant d’un manque de pollen, selon l’Environmental Protection Agency (EPA).
à lire aussi
Comment se prémunir des effets secondaires?

La variété industrielle est utilisée, entre autres, pour créer du papier, des vêtements, des textiles et des plastiques biodégradables. Le chanvre industriel ne produit pas de nectar, ce qui signifie que les abeilles ne fabriquent pas de miel à partir de ces plantes.

Il n’y a pas que les abeilles. Les oiseaux, les chauves-souris, les papillons et les colibris sont tous des pollinisateurs et sont essentiels au cycle de vie des cultures et des autres plantes à fleurs.

Les auteurs de l’étude notent que, à mesure que les cultures de chanvre se généraliseront, les parasites deviendront de plus en plus courants. C’est pourquoi les auteurs demandent un plan qui protège les pollinisateurs, comme les abeilles, et gère les nuisibles susceptibles d’endommager les cultures.

Résultat de recherche d'images pour "bees hemp"

Prévenir le dépérissement des abeilles

L’étude intervient dans la foulée des apiculteurs qui ont signalé au Département de l’agriculture américaine une perte de 40% de leurs colonies au cours de la dernière année.

Le chanvre industriel peut jouer un rôle important dans la fourniture d’options nutritionnelles durables pour les abeilles pendant la saison de culture», ont écrit les auteurs, notant que le chanvre est pollinisé par le vent, dioïque et staminé, ce qui est attrayant pour les abeilles.

À lire : Miel de cannabis

Tags : Agriculture/GrowChanvreEnvironnementPermaculturePlantationPrevention