close
Légalisation

Un rapport recommande au gouvernement néo-zélandais de légaliser

Blog-Cannabis

Le rapport de la Fondation Hélène Clark conseil une légalisation du cannabis

Alors que la Nouvelle-Zélande est sur le point de prendre une décision historique quant à l’opportunité de changer la façon dont elle réglemente l’usage personnel du cannabis en 2020, la Fondation Hélène Clark a analysé l’approche actuelle et a déclaré que le statu quo était “inacceptable”. Le cannabis serait légalisé et les condamnations mineures liées au cannabis seraient effacées.

Le rapport Hélène Clark indique que la légalisation du cannabis est la meilleure solution

“Le cannabis devrait être traité comme un problème social et de santé, et non comme un problème criminel. Le statu quo exacerbe ses effets néfastes”, a déclaré la directrice exécutive et co-auteur du rapport, Kathy Errington.

Errington a déclaré que les approches politiques actuelles basées sur la prohibition n’avaient pas éradiqué, et ne pouvaient éliminer, la consommation et l’offre de cannabis.

à lire aussi
Un buzz militant dans The Voice

La Fondation note que près de 80% des Kiwis consomment du cannabis au moins une fois avant d’avoir 25 ans. Pourtant, le cannabis reste illégal et inflige des “sanctions excessives” aux utilisateurs qui font l’objet de poursuites.

Les électeurs sont donc priés de cocher la case «oui» à la légalisation et à la réglementation du cannabis lors du référendum de l’année prochaine et au gouvernement de conseiller de réglementer le cannabis en tant que problème de santé et de société.

“Notre analyse affirme que les effets disproportionnés des politiques actuelles justifient la mise en place d’une législation et d’une réglementation efficaces”, a déclaré Errington.

Le rapport recommande au gouvernement néo-zélandais:

  • Rayer du casier judiciaire les infractions antérieures liées au cannabis, y compris pour la fourniture en l’absence de facteurs aggravants tels que l’utilisation d’une arme à feu ou la violence
  • Légiférer pour la réglementation d’un marché légal du cannabis.
  • Développer une structure pour un marché légal qui empêche et / ou décourage les gros producteurs et détaillants de cannabis commerciaux à but lucratif
  • Veiller à ce que les personnes les plus touchées par l’interdiction de consommer du cannabis soient prises en compte lors de la mise en place d’un marché légal
  • S’assurer que ces personnes ont un accès équitable à devenir producteurs et détaillants au sein du marché légal
à lire aussi
Cannabis contre Alcool: pourquoi le plus dangereux des deux est légal?

Ce sur quoi la Nouvelle-Zélande votera:

Le projet de loi sur lequel le gouvernement a annoncé que la Nouvelle-Zélande votera lors des élections de 2020 comprendra:

  • Un âge minimum de 20 ans pour utiliser et acheter du cannabis récréatif
  • Réglementation et contrôle des approvisionnements commerciaux
  • Options de croissance limitée
  • Un programme d’éducation publique
  • Engagement des parties prenantes
  • “Les Néo-Zélandais auront un choix clair lors d’un référendum lors des élections générales de 2020. Le gouvernement a convenu de poser une simple question” oui / non “sur la base d’un projet de loi”, a déclaré le ministre de la Justice, Andrew Little, en mai.
Tags : LoiNouvelle-Zélande