close
Légalisation

La Thaïlande supprime les extraits de cannabis de sa liste des stupéfiants

Blog-Cannabis

L’intention est de permettre l’utilisation d’extraits dans les médicaments, les cosmétiques et les aliments

La Thaïlande, l’un des pays les plus dur au monde concernant le trafic de drogue, a retiré lundi les extraits de cannabis et de chanvre de sa liste de stupéfiants de catégorie 5. La possession d’un produit de catégorie 5 entraîne une peine d’emprisonnement pouvant aller jusqu’à 15 ans et des amendes pouvant aller jusqu’à 1,5 million de bahts (environ 49000 dollars). C’est une étape majeure dans la promotion des investissements et du développement du cannabis médical dans ce pays de l’Asie du Sud-Est qui représente près de 70 millions d’habitants. 

La modification de la loi s’applique aux extraits de cannabis et de plantes de chanvre contenant du CBD, des produits à base de CBD et d’autres substances dont la teneur en THC est inférieure à 0,2%, selon le rapport. 

Résultat de recherche d'images pour "tares.krassanairawiwong"
Tares Krassanairawiwong secrétaire général de la Thai Food and Drug Administration

“L’intention est de permettre l’utilisation d’extraits dans les médicaments, les cosmétiques et les aliments et de soutenir le chanvre en tant que culture bénéfique”, a déclaré à la presse le secrétaire général de la Thai Food and Drug Administration, Tares Krassanairawiwong.

La possession de cannabis à des fins récréatives reste illégale mais continue de prévaloir dans tout le pays. Les gens sont généralement condamnés à une amende plutôt qu’à la prison, mais l’emprisonnement est possible. La Thaïlande, qui utilise depuis longtemps le cannabis pour soulager la douleur et la fatigue, a déjà légalisé à des fins médicales et mène des recherches pour renforcer ses revenus agricoles. Le marché thaïlandais du cannabis devrait atteindre 660 millions de dollars d’ici 2024, selon la société d’analyse Prohibition Partners.

UNIVERSITÉ DE RANGSIT, BANGKOK, PATHUM THANI, THAÏLANDE
SOPA IMAGES / LIGHTROCKET VIA GETTY IMAGES

Les licences ne sont pas encore disponibles pour les entreprises

La production, la culture et la vente de cannabis sont limitées aux producteurs thaïlandais agréés pour une période de cinq ans afin de protéger l’industrie nationale, a déclaré Tares, ajoutant que ce dernier était en train de réviser la réglementation permettant aux entreprises de demander un permis.

à lire aussi
Canada Liberté Conditionnelle

Actuellement, seuls les hôpitaux et les centres de recherche peuvent demander une licence pour développer ces extraits, dont 334 licences ont été délivrées à ce jour. Le mois dernier, la Thaïlande a expédié 10000 bouteilles d’extrait d’huile de cannabis à des patients pour la première fois.

Tags : LoistupéfiantThaïlande