close
Lifestyle

Le premier restaurant légal de cannabis américain a ouvert ses portes à Los Angeles

Blog-Cannabis

Depuis la légalisation du cannabis à des fins récréatives en Californie en 2016, son commerce drastiquement développé, permettant aux entrepreneurs de profiter de la nouvelle législation.

Bien qu’il soit toujours illégal de fumer du cannabis en public, la ville de West Hollywood a trouvé une nouvelle façon de developper la consommation récréative en créant un processus de délivrance de permis de vente du cannabis pour les restaurants.

Ainsi, “Lowell Farms : A Cannabis Cafe”, sera le premier restaurant de cannabis légal du pays qui ouvrira ses portes le 1er octobre. Le lieu sera localisé sur un toit à West Hollywood où ils serviront ” une cuisine rurale mettant en valeur la cuisine et le cannabis “.

Étant donné que la loi de l’État interdit la consommation de cannabis et d’alcool sur le même site, le restaurant devra être sans alcool.

Les voisins s’inquiétaient de l’odeur prenante du cannabis provenant du restaurant, mais le directeur a expliqué que le Lowell Cafe disposera d’un ” système avancé de filtration d’air ” pour éviter que l’odeur s’échappe.

Jusqu’à présent, les propriétaires du restaurant n’ont pas été autorisés légalement à servir des aliments frais infusés avec du cannabis, car il n’existe pas de règlement sanitaire d’état le permettant, mais ils ont pu obtenir des autorisation pour la consommation d’aliments et de cannabis sur un même site.

à lire aussi
7 bonnes raisons de ne pas mélanger le tabac avec de la marijuana

Une approche pédagogique

Il y aura des “budtenders” qui accueilleront les clients et les aideront à choisir dans le menu, a rapporté le Guardian.

Pour aider les gens à choisir leurs produits, il y aura des ” Fleurs d’accueil ” pour le service à table, où les guides à côté du “sommelier de cannabis” expliqueront chaque variété, sa puissance et ses effets, tout en roulant votre joint pour vous.

En offrant à la fois de la nourriture et des produits à base de cannabis, Lowell Cafe se distinguera des ” salons ” et des clubs où les gens peuvent se rassembler et fumer. Sans aucun doute, il deviendra rapidement un lieu à la mode pour les amateurs de cannabis, même si l’alcool y sera absent.

La cuisine sera gérée par le Chef Andrea Drummer, formé à l’école Le Cordon Bleu, qui a créé un menu pour accompagner les variétés de cannabis proposées. Le menu d’inspiration californienne propose des plats “destinés à compléter l’éveil des sens de la consommation de cannabis”. Les clients pourront choisir parmi des plats comme des pêches et des burrata grillées, des choux de Bruxelles croustillants ou un sandwich au poulet frit.

à lire aussi
Du CBD tonique à mélanger à vos cocktails

S’adapter à la législation

Étant donné qu’il s’agit d’une première, le Lowell Cafe a quelques règles que les clients doivent respecter. Bien qu’il soit ouvert jusqu’à 2 heures du matin, il y aura un “dernier appel” pour les produits à base de cannabis à 21h50. Cependant, si vous souhaitez fumer plus tard, vous pouvez “précommander” et fumer jusqu’à la fermeture du café.
Les invités doivent être âgés de 21 ans ou plus pour entrer et devront présenter une pièce d’identité. Le restaurant ne prend que de l’argent comptant pour les produits du cannabis, bien que vous puissiez payer la nourriture ou les boissons avec une carte de crédit.

Le café disposera également d’un espace “à emporter” où les clients pourront prendre des plats à emporter tels que des aliments comestibles, des boissons gazeuses, des concentrés et des bourgeons.

Source : truthuncensored

Tags : AlimentaireCalifornieRécréatif