close
Business

Le célèbre producteur CannTrust détruira 77 millions de dollars d’herbe de son inventaire pour obtenir une approbation réglementaire

Blog-Cannabis

CannTrust fait progresser son plan en matière de conformité

Le producteur de cannabis CannTrust Holdings envisage de détruire des stocks d’herbes d’une valeur de 65 millions de dollars dans le but d’obtenir une approbation réglementaire au Canada.

La société a perdu ses licences de vente et de production de cannabis le 17 septembre, après que Santé Canada eut trouvé plusieurs installations de CannTrust non conformes à la réglementation relative à la croissance du cannabis . Le processus de destruction “libérera une capacité bien nécessaire” pour stocker le cannabis produit et complétera ses plans pour retourner aux opérations conformes, a annoncé la compagnie dans un communiqué de presse .

CannTrust détruira également des «actifs biologiques», comme des plantes, d’une valeur d’environ 12 millions de dollars. Les stocks destinés à être détruits comprennent les produits retournés par les distributeurs, les patients et les détaillants.

“Notre objectif est de respecter et de dépasser la norme réglementaire de Santé Canada et de rétablir la confiance de notre principal organisme de réglementation, des investisseurs, des patients et des clients”, a déclaré le PDG par intérim, Robert Marcovitch.

Depuis cette nouvelle, les actions de CannTrust ont bondi de 25 %.

à lire aussi
La Corona se met à la marijuana

La société a limogé son PDG Peter Aceto en juillet et contraint son président Eric Paul à démissionner, dans le cadre d’une enquête sur les pratiques illégales de culture.

Santé Canada a découvert que la société faisait pousser du cannabis dans des chambres sans licence au début du mois de juillet et a découvert cinq chambres converties illégalement en zones de stockage de produits à la mi-août .

Les actions de CannTrust se sont négociées à 1,06 $ lundi, en baisse d’environ 78% depuis le début de l’année. Selon les données de Bloomberg, la société possède une note “achat”, une note “retenue” et une note “vente” par les analystes, ainsi qu’un objectif de prix consenti de 1,51 $.

Tags : AffairesCanada