close
Lifestyle

Comment rouler un joint à combustion lente

Blog-Cannabis

Apprenez à rouler un joint à combustion lente

Savoir bien rouler un joint est considéré comme un art chez de nombreuses personnes. Il y a quelque chose de spécial dans un joint bien lisse et uniformément allumé qui dure aussi longtemps que vous le souhaitez. Malheureusement, nous n’avons pas tous le talent pour rouler et cette tâche peut devenir fastidieuse.

Il n’y a rien de pire que de s’asseoir pour fumer, et de constater que son joint se consume en quelques secondes. Alors, comment s’assurer que son joint brûlera lentement ? Dans cet article, nous explorons 6 astuces simples pour ralentir la combustion. Suivez le guide.

Utiliser des produits de bonne qualité

S’assurer d’utiliser de bon bourgeons de cannabis est impératif. De plus, vérifier que votre meuleuse soit également capable d’offrir une coupe régulière. Veillez à ne pas trop moudre, car une herbe trop fine, comme de la poudre, empêchera un flux d’air adéquat et pourrait compromettre l’intégrité du joint.

Les meuleuses sont de toutes formes et tailles. Veillez donc à en choisir une qui conviendra à la capacité de votre joint afin de ne pas avoir à le charger plusieurs fois. Lorsque le temps presse, évitez les longues préparations pour gagner du temps sur l’essentiel: remplir le joint.

Choisissez judicieusement le papier à rouler

Les papiers à rouler, de différentes tailles, matériaux, saveurs et épaisseurs, sont essentiels pour la fabrication de joints à combustion lente. En laissant passer plus d’air, les papiers à rouler plus minces ralentissent la combustion du joint. C’est sans doute une raison pour ne pas rouler avec des papiers aromatisés, car ils sont généralement assez épais et brûlent plus vite. Les papiers à cigarettes peuvent également être trop épais pour obtenir la combustion souhaitée.

Les papiers à rouler sont généralement fabriqués à partir de pâte de bois, de chanvre ou de riz. Bien que les papiers à pâte de bois soient les plus courants, ils brûlent malheureusement aussi plus rapidement et sont généralement blanchis, ce qui modifie encore leur vitesse de combustion. Cela dit, ils sont une bonne option pour les débutants.

Utiliser de l’huile de haschich

L’utilisation d’huile de haschich permet une combustion plus lente tout en augmentant les effets du cannabis. Une fois que vous avez fini de remplir votre papier à rouler avec du cannabis moulu, essayez de verser de l’huile de hasch uniformément tout au long du joint. Si votre huile est particulièrement collante, vous pouvez essayer de l’étaler le long du papier comme du beurre sur du pain grillé. Que vous répandiez votre huile de hasch à l’intérieur ou à l’extérieur de votre joint est une question de préférence personnelle. Quoi qu’il en soit, la consistance épaisse et collante de l’huile de haschich ralentira sûrement le temps de consommation. Faites attention, l’ajout d’huile de haschich à votre joint augmentera également de manière significative sa puissance.

à lire aussi
18 manières de consommer

Ajoutez du miel

Certains amateurs de cannabis ne jurent que par le miel: il s’agit de l’agent adhésif idéal pour coller les feuilles sur un blunt. Mais qu’en est-il du miel pour un joint classique?

En raison de sa consistance épaisse et collante, l’ajout de miel à un joint régulier peut aider à ralentir le temps de combustion . Il peut ajouter une saveur douce et agréable au joint. Le point essentiel pour ajouter du miel à votre joint est la modération. 

Il suffit de verser une fine ligne de miel sur votre papier à rouler avant d’ajouter votre cannabis. Ensuite, à l’aide de votre doigt ou d’un couteau à beurre, étalez doucement le miel sur l’intérieur de votre papier. Cela devrait laisser une fine couche de miel à l’intérieur de votre papier à rouler. Ensuite, ajoutez votre cannabis et roulez comme d’habitude.

Une autre option consiste à rouler d’abord le joint, puis à enrouler l’extérieur du joint dans une fine couche de miel. Beaucoup de gens font cela, puis enroulent la surface externe collante de leur joint dans du kief ou du cannabis plus finement moulu. Veillez simplement à ne pas répandre le miel trop loin afin d’éviter d’en avoir sur les doigts.

Rouler serré

Le flux d’air est le point central lorsqu’il s’agit de contrôler la vitesse de combustion. Le moyen le plus simple de contrôler le flux d’air est de rouler un joint serré et uniforme. Il existe de nombreuses méthodes pour obtenir un roulement serré, et même des machines qui se chargent d’effectuer ce travail à votre place. Faites vous aider si nécessaire car rouler un joint avec une étanchéité parfaite demande de la pratique. Faites juste attention à ne pas rouler votre joint  trop  serré. Si votre joint est trop serré, il empêchera tout flux d’air, ce qui signifie que vous aurez du mal à inhaler la fumée.

à lire aussi
Guide du premier joint

À l’envers pour une brûlure uniforme

Gardez à l’esprit que les zones avec du papier qui se chevauchent brûlent plus lentement que le reste du joint. Essayez de rouler les joints à l’envers pour minimiser ce chevauchement du papier et obtenir une combustion plus uniforme.

“Twax” le joint

Le «twaxing», ou l’ajout de concentrés de cannabis dans votre joint, est un moyen de fournir un apport supplémentaire de cannabinoïdes à votre système tout en agissant également comme un agent tampon pour la rapidité de brûlures. L’ajout de cire à l’extérieur de votre joint ou dans un mélange avec du cannabis moulu aidera à ralentir considérablement le rythme de brûlure.

Allumer le joint correctement

Après avoir roulé le joint parfait, il est important de l’allumer correctement. Rappelez-vous que les joints ne se consument pas comme des cigarettes. maintenez le joint au-dessus de la flamme et faites-le pivoter pendant son allumage.

De plus, tout en allumant, prenez des bouffées plus petites et régulières et ne respirez pas le premier tirage. Prendre de grandes respirations encouragera probablement une brûlure plus rapide tout de suite. Lorsque le joint est allumé, veillez à ce que la zone de combustion soit belle et circulaire.

La qualité et la quantité assureront toujours une combustion plus longue. Voilà! Des astuces simples pour un joint qui dure plus longtemps et brûle régulièrement. Tout ce qui reste à faire est de commencer et d’appliquer ces conseils.

 zenpype.com

Tags : Joint