close
Santé

La consommation de cannabinoïdes est associée à une diminution de la constipation

Blog-Cannabis

Selon une étude, les personnes consommant du cannabis seraient moins susceptibles de souffrir de constipation

Dans une étude dont les résultats ont été publiés dans The American Journal of Gastroenterologyn, le Dr Kyle Staller, de la division de gastroentérologie du Massachusetts General Hospital, et ses collègues ont écrit que l’usage du cannabis pourrait potentiellement modifier le système gastro-intestinal.

“Les preuves actuelles suggèrent que les cannabinoïdes ralentissent le transit colique par les actions sur le récepteur CB1, ont-ils écrit. Cependant, un essai clinique récent a rapporté que les pilules de graines de chanvre amélioraient les symptômes de constipation chez les patients souffrant de constipation fonctionnelle, ce qui suggère que l’effet sommatif des cannabinoïdes séparés dans la plante de cannabis pourrait avoir un effet unique sur la motilité intestinale.”

Une étude sur cinq années de données

Afin d’explorer les effets sur la fonction intestinale, les chercheurs ont sélectionné des adultes (âgés de 20 à 59 ans) qui ont rempli un questionnaire sur la drogue et la santé intestinale lors de l’Enquête nationale américaine sur la santé et la nutrition durant une période de 6 ans, de 2005 à 2010. Ils ont estimé la probabilité de constipation ou de diarrhée en fonction de l’état de consommation de cannabis.

à lire aussi
Le cannabis médical s'invite dans la constitution du Mexique

Dans l’ensemble, Staller et ses collègues ont constaté que la prévalence de la constipation était plus faible chez les personnes qui ont déclaré avoir récemment consommé de la marijuana que chez celles qui en ont consommé il y a plus longtemps ou qui n’en ont jamais consommé. La consommation récente de marijuana a également été associée à une diminution des risques de constipation.

Cette diminution a persisté après ajustement en fonction de l’âge et des facteurs démographiques, des comorbidités, de la consommation de substances, des médicaments constipants, de l’état de santé général, de l’activité physique et des troubles émotionnels et du régime alimentaire. Il n’y avait aucun lien entre la consommation récente de weed et la diarrhée.

De nouvelles études pour affiner les résultats

“Notre analyse est la première étude clinique faisant un lien entre le cannabis et la fonction intestinale chez l’homme basée sur un échantillon de la population, fournissant des informations importantes sur les effets globaux des différents composants du cannabis sur la constipation,” ont écrit Staller et ses collègues. “En raison de la prévalence de la constipation et de la disponibilité croissante du cannabis à des fins récréatives et médicinales, d’autres études sont nécessaires pour déterminer comment la consommation de cannabis, de souches différentes et la fréquence de la consommation exercent leurs effets apparents sur la constipation.”

Tags : CannabinoïdesConsommationSystème endocannabinoïde